shutterstock_337990295
Orientation maison bioclimatique

L’orientation de la maison bioclimatique

Quel rôle joue l’orientation de la maison bioclimatique pour la rt2012 ?

En tenant compte des règles imposées par la RT2012, notamment en matière de choix de matériaux et de terrains, l’orientation de la maison bioclimatique est aussi importante.

L’ orientation maison bioclimatique vise à apporter le meilleur confort en été tout comme en hiver en maximisant les apports des énergies renouvelables.

Les concepteurs de la maison bioclimatique devront examiner l’orientation favorisant la réception naturelle de l’énergie solaire et de l’éclairage naturel.
orientation maison bioclimatique

Les règles à retenir pour une orientation maison bioclimatique

Les fenêtres sont orientées sur la partie sud-ouest et sud-est avec le minimum d’ouverture sur la partie ouest.

Afin d’éviter le cumul de chaleur et l’exposition directe au soleil, la maison bioclimatique devra s’orienter sur la partie sud.

Cette perspective sud de l’orientation de la maison permet de maximiser le confort d’été et de réduire les dépenses en chauffage en hiver.

En chiffres, concernant l’orientation maison bioclimatique, l’orientation sud permettra aux locataires et propriétaires de maisons bioclimatiques d’économiser 20% sur leur consommation d’énergie.

Les espaces tampons du nord pour l’orientation d’une maison bioclimatique

Outre l’orientation est et ouest à éviter, qu’en est-il du nord ?

Le nord est la partie de la fraîcheur, comment rentabiliser cette partie dans le cadre de l’orientation maison bioclimatique ?

La solution, les espaces tampons pour minimiser les impacts du froid surtout en période hivernale !

Des pièces comme la buanderie, la salle de bains ou les annexes couloirs, escaliers et garages peuvent être orientées vers le nord.

Pour clore, le sud est favorable pour les pièces de vie pour 2 raisons, le confort d’été et l’économie d’énergie en hiver, tandis que le nord convient aux pièces annexes et les extensions.

shutterstock_337219016
Développement durable grâce à une étude RT2012

Les avancées majeures en matière de développement durable grâce à l’étude RT2012

Dans le domaine énergétique, la France impose depuis des années des réglementations thermiques visant à diminuer consécutivement la consommation énergétique des bâtiments.
L’étude RT2012 concerne jusqu’alors la production d’énergie pour le chauffage, la ventilation, les sanitaires notamment l’eau chaude et enfin l’éclairage.
étude rt2012

Les apports de l’étude RT2012

Suite à la RT2005, RT2000, RT1988 et la première réglementation thermique de 1974, la consommation énergétique du secteur du bâtiment régresse considérablement. A tel point qu’avec une étude RT2012, cette consommation est divisée par 4 la consommation énergétique du parc immobilier français.
Pa conséquent, cette limite de consommation énergétique de la RT2012 correspond à 50kWh/m2 par an.
La notion d’habitation bioclimatique voit le jour avec la RT2012.

Pour aller encore plus loin après une étude rt2012…

Toujours dans l’objectif de développement durable et d’indépendance énergétique, le gouvernement français planche déjà sur la RT2020 après une étude rt2012.
Applicable dès 2020, cette nouvelle réglementation sera la pionnière en son genre dans le domaine de l’énergie positive ou BEPOS.
Le label BEPOS est décerné à toute construction conforme au préalable au label BBC-effinergie, dont la totalité des équipements assure une performance énergétique imposée par la RT2020.
Produire autant d’énergie que le bâtiment en consomme, soit une performance énergétique passive ou positive.
En termes clair, la consommation de chauffage sera ramenée à un niveau inférieur à 12 kWh/m2 par an ; la consommation énergétique primaire totale inférieure à 100 kWh.
Outre ces indications, tout bâtiment devra se conformer à un bilan énergétique équilibré : la production d’énergie renouvelable est imposée (panneaux solaires photovoltaïques, ballons thermodynamiques, puits canadien, etc.).
Chaque bâtiment assurera son autoconsommation pour marquer l’indépendance énergétique du parc immobilier de la France !
Protected by Copyscape Plagiarism Detection

shutterstock_336656111
Habitat bioclimatique – maison bioclimatique passive

Habitat bioclimatique – maison bioclimatique passive

Concevoir une maison bioclimatique passive, une architecture bioclimatique, c’est construire une habitation qui va être capable de tirer profit du climat et de son environnement, sans avoir à lutter contre ces derniers. Au sein de ce type éco-habitat, le chauffage, ou encore la climatisation, vont s’appuyer sur le rayonnement solaire, l’inertie thermique des matériaux et du sol, ainsi que de la circulation naturelle de l’air.
maison bioclimatique passive

Les bases de la construction d’une maison bioclimatique passive

Une maison bioclimatique passive est basée sur trois composantes, la maison, le climat, les habitants.
Lorsque l’on met en place une architecture bioclimatique, on va tendre à trouver un équilibre entre ces trois paramètres.
Le principe des constructions bioclimatiques est d’éviter d’avoir recours à des systèmes de chauffage et de climatisation. Simplement orientée plein Sud, en retenant les matériaux adéquats, en fonction de l’environnement, de la situation géographique, la maison devient apte à capter intelligemment l’énergie naturelle, l’emmagasiner, puis à la transformer, pour ensuite la diffuser à l’intérieur de la maison.

Bien choisir les matériaux à utiliser pour la construction d’une maison bioclimatique passive

Le choix des matériaux utilisés lors de la construction de la maison bioclimatique passive est capital, de même que les finitions. Par exemple : pour capter la chaleur, nous utilisons des matériaux opaques de couleurs sombres en évitant les couleurs claires, qui réfléchiraient la lumière sans la transformer en chaleur. A l’inverse une couleur trop sombre, comme le noir, crée une surchauffe trop importante, et nuit au confort des occupants de la maison.
Exemples de matériaux sains, (éco-matériaux), utilisés lors de la conception d’une maison bioclimatique:
La terre cuite (Monomur): ce matériau, utilisé dans la construction des murs est isolant par nature. A la fois sain et respirant, et offre une bonne inertie (retient la chaleur en journée, pour la redistribuer le soir venu).
La fibre de bois, le chanvre, la ouate de cellulose: ces matériaux sains végétaux, utilisés pour isoler la maison, permettent de faible déperdition de chaleur.
Protected by Copyscape Plagiarism Detection

shutterstock_336969863
Champs d’application des RT jusqu’à la bbio RT2012

Champs d’application des RT jusqu’à la bbio RT2012

La réglementation thermique française ou RT est celle ayant pour cadre la thermique des bâtiments dans le domaine des constructions neuves.
Depuis la RT2012, les RT successives ont eu pour objectif de fixer une limite maximale des consommations énergétiques des bâtiments (logement, usine, entreprise, organismes).
Ainsi, 5 grands domaines sont concernés, l’éclairage, les sanitaires ou la production d’eau chaude, le chauffage, la ventilation et la climatisation.
bbio RT2012

Enjeux des RT2012 à l’échelle nationale

Quel poids représente les RT sur la balance économique et écologique ? Entre crise énergétique et environnementale, la surexploitation d’énergies fossiles se heurte aux réalités du terrain.
De la RT2005 à la bbio RT2012 , la consommation d’énergie maximale passe de 150 kWh/m2/an à 50 kWh/m2/an.
Entre la RT2012 et la RT2015 l’écart est de 20 kWh/m2/an (50 contre 30).
Le grand changement entre les précédentes RT et celle de 2020 réside non plus dans la limitation de consommation énergétique. Elle vise à l’autoproduction d’énergie de chaque bâtiment neuf avec le label BEPOS (bâtiment à énergie positive).

Le passage de la bbio rt2012 vers la RT2020

Avec la bbio rt2012 on assiste à la naissance du concept BBC ou bâtiment basse consommation. Afin d’obtenir ce label, chaque bâtiment neuf devra intégrer une source d’énergie renouvelable comme l’électricité photovoltaïque.
Par conséquent la future RT2020 imposera que pour bénéficier du label BEPOS, chaque bâtiment devra produire plus d’énergie qu’il n’en consomme. Soit un recours obligatoire aux énergies renouvelables.
Cet objectif doit être pris en amont dans l’étude thermique de base des bureaux d’études et des architectes face aux choix techniques.
La RT2020 suffira t-elle à inverser la donne dans le contrepoids entre énergie fossile et énergie renouvelable ?

Protected by Copyscape Plagiarism Detection

shutterstock_267766277
Le besoin bioclimatique suivant une attestation thermique rt2012

Le besoin bioclimatique suivant une attestation thermique rt2012

Une réglementation thermique est une réglementation qui fixe les normes qu’il faut respecter pour éviter que les nouvelles constructions ne fait pas de consommation excessive pour se chauffer en hiver, se rafraîchir en été, se ventiler et produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) pendant toute l’année. À partir de janvier 2013, c’est la RT 2012 qui s’imposera à tout projet de construction d’habitation, qu’il s’agisse d’habitat collectif ou de maison individuelle.
besoin bioclimatique

L’attestation thermique rt 2012 est indispensable pour la construction d’un habitat bioclimatique

Vivre dans une maison en bois permet de faire des économies d’énergie, tout comme la réglementation thermique RT2012 exige en parlant de besoin bioclimatique. Habiter dans une maison en bois massif évoque de nombreuses associations positives. Vous vous sentirez bien chez vous grâce à un environnement calme et spacieux. Votre détente sera plus facile, ce qui améliorera l’équilibre du corps et de l’esprit. Les matériaux en bois tels que les madriers massifs ne libèrent pas de particules dangereuses ou de vapeurs chimiques dans l’air. Une maison en bois est solide, la preuve de sa solidité n’est plus à faire. La grande résistance mécanique du bois, ajoutée à sa légèreté en ont fait le matériau de choix employé depuis des siècles pour la fabrication des charpentes. Les charpentes sont les pièces maîtresses de toutes les maisons quelle que soit la composition de leurs murs.

Un habitat bioclimatique répondant au besoin bioclimatique d’une attestation thermique RT2012

Le bois donne l’impression de vivre à l’air libre, surtout quand la construction de l’habitat bioclimatique s’est faite suivant une attestation thermique RT2012 et respectant le besoin bioclimatique indiqué. L’habitation en bois c’est l’habitation de l’avenir. Comme des maisons traditionnelles, les maisons en bois actuelles montrent 3 grands systèmes : les bois massifs entassés (rondins), l’armature bois et le poteau poutre. Le privilège du bois est de donner à la charpente des capacités isolantes et une simplicité de montage, en comptant l’aspect design. Pour la mezzanine, l’escalier, l’ossature, l’estrade, le bois se mélange majestueusement avec l’habitation du même matériau dans le cadre d’installation ou de décoration d’intérieur.
Protected by Copyscape Plagiarism Detection

Page 1 sur 212