F.A.Q

F.A.Q

Parce qu’il n’est pas toujours simple de s’y retrouver avec la réglementation thermique, Pro-RT2012 vous propose de découvrir sur cette page, dans un ton résolument pédagogique, des réponses simples aux principales questions autour de la RT2012. Cette page conçu comme un guide, s’enrichira dans le temps.

1.

Que signifie RT2012 ?

2.

Qu’est ce qu’un maître d’ouvrage ?

3.

Qu’est ce que signifie Bbio ?

4.

Qu’est ce que signifie CEP?

5.

Qu’est ce que signifie TIC?

6.

Qu’est ce que signifie maître d’oeuvre ?

7.

Qu’est ce qu’un bureau d’étude thermique ?

8.

Quels sont les différents acteurs d’un projet de construction de maison individuelle ?

 

 

[anchor number= »1″]Que signifie RT2012 ?[/anchor]

Le sigle RT2012 signifie réglementation thermique 2012. Elle succède à la précédente réglementation RT2005 et a pour objectif de diminuer d’avantage la consommation d’énergie dans les maisons, ainsi que l’émission de gaz à effet de serre. La RT2012 impose aux personnes souhaitant construire un bâtiment ou une maison (maître d’ouvrage) un certain nombre de contraintes et d’exigences. Elles devront prouver qu’elles
répondent bien aux exigences à plusieurs étapes de la construction par différents contrôles obligatoires (voir les étapes de la RT2012).

[anchor number= »2″]Qu’est ce qu’un maître d’ouvrage ?[/anchor]

Le maître d’ouvrage est l’entité ou la personne porteuse du projet de construction, celui qui a exprimé le besoin final. C’est la personne pour qui sont réalisés les travaux. Il se prononcera notamment sur le projet lors de sa réception, validant ou non ainsi la réalisation du maître d’oeuvre (celui qui réalise pour le compte du maître d’ouvrage). Dans le cadre d’un projet de construction de maison, le maître d’ouvrage est notamment responsable de la bonne prise en compte de la RT2012.

[anchor number= »3″]Qu’est ce que signifie Bbio ?[/anchor]

Le Bbio représente le besoin bioclimatique de la construction, traduit par un coefficient appelé Bbiomax. Il ne prend pas en compte les sources d’énergies. En pratique celui-ci est notamment indispensable lors du dépôt du permis de construire. Il est calculé par un bureau d’étude thermique indépendant.

Le coefficient Bbiomax permet de vérifier que le projet a été correctement réfléchi au niveau de la conception bioclimatique et permet de déterminer précisément les besoins en matière de chauffage, d’éclairage ou encore de climatisation.

[anchor number= »4″]Qu’est ce que signifie CEP?[/anchor]

Le coefficient de consommation d’énergie primaire, permet de calculer la consommation d’énergie d’un projet de construction. En clair, cet indice permet de mesurer efficacement les dépenses d’énergie de la future construction, en prenant en compte les 5 usages suivants : le chauffage, la production d’eau sanitaire, l’éclairage, les pompes et ventilateurs, la climatisation.

Pour être conforme à la réglementation RT2012 le CEP ne doit pas dépasser le Cepmax. Comme pour le Bbio, il varie en fonction de plusieurs critères : localisation, surface du bâtiment, type de construction ou encore des besoins en matière de climatisation. Concrètement plus le CEP est maitrisé, plus il permet de générer des économies. Cette valeur, fournie par un bureau d’étude, est indispensable lors de la réalisation de l’attestation d’achèvement de travaux.

[anchor number= »5″]Qu’est ce que signifie TIC?[/anchor]

Cet indicateur est obligatoire afin d’obtenir le certificat d’achèvement de travaux. Il est fourni par un bureau d’étude indépendant (comme pro-rt2012.fr). L’indice de TIC ou température intérieure de confort, a pour objectif de limiter l’utilisation des systèmes de climatisation et d’assurer une température agréable durant la période estivale. Le coefficient se base sur la température intérieure atteinte durant 5 jours en été. Celui-ci devra être inférieur ou égale au TIC réf, qui est la température courante de la maison en période classique. Pour se faire l’expert utilise une méthode de calcul spécifique dénommé Th-BCE 2012 qui reprend, hormis quelques exceptions, les mêmes éléments de calcul que celui nécessaire au Bbio.

[anchor number= »6″]Qu’est ce que signifie maître d’oeuvre ?[/anchor]

Le maître d’oeuvre est celui qui réalise le projet de construction pour le compte du maître d’ouvrage, à partir du besoin et des contraintes exprimées. Le lien entre les deux parties est défini par un contrat. Il devra donc mettre en oeuvre les moyens en vue de satisfaire aux différents critères de la RT2012, définies au préalable par le maître d’ouvrage. Le maître d’oeuvre est le plus souvent une société de construction de maison, qui réunit l’ensemble ou coordonne les corps de métiers, nécessaire à la réalisation.

[anchor number= »7″]Qu’est ce qu’un bureau d’étude thermique ?[/anchor]

Le bureau d’étude thermique ou BET accompagne le maître d’ouvrage dans sa réflexion de projet de construction en tout ce qui concerne l’impact thermique du projet. Il travaille en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes du projet en amont, afin de définir un projet de construction réaliste, permettant à moyen terme de réduire les coûts énergétiques de la construction. C’est également l’expert qui valide la conformité du projet de maison avec la réglementation RT2012 au moment du dépôt de construction de maison. Enfin, il fourni au contrôleur indépendant les éléments nécessaires à l’établissement du certificat d’achèvement de travaux.

[anchor number= »8″]Quels sont les différents acteurs d’un projet de construction de maison individuelle ?[/anchor]

Afin que le projet de construction de maison respecte la réglementation en vigueur, plusieurs interlocuteurs vont être amenés à collaborer ensemble, de façon proactive.

  • L’architecte conçoit les plans techniques de la maison. Il doit prendre en compte les remarques du bureau d’étude, en vue d’optimiser le projet d’édifice, en lien avec la norme thermique en vigueur.
  • Le bureau d’étude optimise le projet au niveau thermique et de sa consommation énergétique, afin qu’ils répondent parfaitement à la demande du maître d’ouvrage et aux contraintes légales. Il doit donc travailler activement avec les différents interlocuteurs du projet, afin de proposer des solutions réalistes et économiques.
  • Le maître d’oeuvre réalise et met en place les moyens déterminés conjointement par l’architecte et le bureau d’étude thermique, afin de respecter la législation et en vue de générer des économies.