Ep2
RT 2012, en avant votre histoire #2

RT 2012, EN AVANT VOTRE HISTOIRE #2

Ca y est vous vous êtes découvert une passion pour les fenêtres depuis que vous avez lu le premier épisode de notre série « RT 2012, en avant votre histoire » !

Aujourd’hui, nous allons parler d’isolation ! Je vois les étoiles de vos yeux scintiller devant votre écran, et vous trépignez d’impatience d’en savoir plus…

TRIPTYQUE

EPISODE 2 : L’ISOLATION

Pourquoi parlons-nous d’isolation ?

Vous préparez la construction de votre futur habitat et vous vous rendez compte qu’il y a de nombreuses règles et normes à respecter, notamment avec la RT 2012.

L’objectif de la RT 2012 est de réduire notre consommation énergétique, en améliorant les performances structurelles de nos maisons pour l’hiver et pour l’été. Pour ce faire, les choix d’isolation seront d’une importance capitale pour assurer un confort thermique toute l’année, une étanchéité à l’air sûre et un bon traitement des ponts thermiques. Le confort thermique concerne la température intérieure de votre habitat, sa répartition homogène dans toutes vos pièces et la qualité de l’air ambiant.

DSC_0089

La consommation d’énergie pour le chauffage peut être divisée par 2 avec une bonne isolation !

Conseil : Pendant l’hiver, il est conseillé de régler la température des pièces à vivre à 19/20°. Une différence de température trop importante entre la température ambiante et celle d’un mur ou fenêtre vous donnera une sensation de froid. (vous savez, ce frisson dans le dos !)

Qu’est ce qu’un pont thermique au fait ?

Un pont thermique est un point de jonction ou l’isolation n’est pas continue. C’est à ces endroits qu’il y a des risques de pertes de chaleur !

DSC_0086

Une bonne isolation !

Tout va se jouer au moment de la conception du bâtiment. L’objectif va être d’assurer un confort d’été sans utiliser de système actif de refroidissement. La température intérieure dépendra de l’inertie thermique du bâtiment, de l’orientation des baies utilisées, et des protections solaires.

Quelle partie de la maison est la plus exposée à la chaleur du soleil ? (roulements de tambour…)

La Toiture ! Votre toit représente en effet la partie de votre habitat qui nuira le plus à votre confort d’été. C’est pourquoi l’isolation thermique des combles devra être performante et efficace ! 30% des déperditions se font par le toit.

DSC_0095

L’isolation thermique de vos combles doivent avoir un coefficient de déperdition maximal Up de 0.14 W/(m2.K) et de 0.2 W/(m2.K) pour vos murs et sols. Le coefficient de transmission thermique Up représente le niveau d’isolation de vos parois. Plus le coefficient est faible moins il y a de déperditions. Chaque paroi qui donne sur l’extérieur, sur un volume non chauffé ou encore en contact avec le sol a un coefficient Up à ne pas dépasser selon des valeurs de référence.

Vous me suivez ? Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter notre équipe, nous sommes la pour ça ! 😉

DSC_0104

L’étanchéité à l’air

Maitriser les flux d’air à l’intérieur de votre future maison est primordial afin d’anticiper tout risque de fuite, donc de déperdition de chaleur. Tout cela se calcule en amont de la construction pour éviter les mauvaises surprises !

DSC_0106

La ventilation

Je vous en avais déjà parlé dans l’article « Un climat sain qui respecte la RT 2012 ! », la ventilation est un facteur déterminant en matière d’isolation. Les pertes de chaleur liées au renouvellement d’air représentent 20 % des dépenses énergétiques d’un logement. Autant dire que le choix de votre ventilation peut être décisive sur vos économies par la suite ! Des décisions qui peuvent paraitre complexes mais la RT 2012 vous permettra de consommer moins en chauffage et d’assurer de sérieuses économies sur le long terme.

DSC_0102

À SUIVRE : NOUVELLES TECHNOLOGIES POUR VOTRE MAISON…

Ep1
RT2012, en avant votre histoire #1

RT 2012, EN AVANT VOTRE HISTOIRE #1

Vous êtes en plein projet de construction de votre maison ?

(la c’est vous !)

DSC_0034

Les règlementations imposées par la RT2012 vous paraissent complexes et vous êtes un peu perdus…

photo1-article

Pas de panique ! Afin de mieux vous aider à comprendre les principes et règlementations concrètes, je vais vous présenter trois grands thèmes pour lesquels la RT 2012 s’applique !

TRIPTYQUE

EPISODE 1 : VOS FENÊTRES

Vivre dans la lumière !

La RT 2012 privilégie la lumière naturelle à l’éclairage artificiel. Cela représente une économie d’énergie en éclairage mais aussi en chauffage (oui le soleil chauffe !)

Pour permettre cet accès à la lumière, la RT 2012 impose une surface minimale de parois vitrées représentant 1/6eme de votre surface habitable (soit 17%)

Les principales règles :

  • Au moins 30% de vos parois vitrées (fenêtres, baies vitrées, véranda, …) doivent pouvoir s’ouvrir.

DSC_0055

  • Pour vos chambres : vos fenêtres devront être équipées de protections solaires mobiles. Il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités en stores, pare-soleil, mécaniques et motorisés.

DSC_0057

  • Orienter sa maison en fonction du soleil : si vous exposez votre maison sud, sud-est, sud-ouest, vous bénéficiez d’un fort apport solaire. Les économies sur votre facture d’électricité et de chauffage peuvent être très importantes !

DSC_0064

Comment choisir ses fenêtres ?

Vous l’aurez compris, le choix des fenêtres peut être déterminant dans vos économies d’énergie. Pour les choisir il faut se fier à son coefficient de déperdition thermique.

Uw : isolation thermique de la fenêtre

Elle s’exprime en watt par mètre carré pour 1°C de différence de température entre l’intérieur et l’extérieur. Ce coefficient prend en compte la qualité du vitrage et son isolation. Plus l’Uw est haut, moins votre fenêtre est isolante et plus elle laisse s’échapper la chaleur de votre habitat.

Sans titre-1

Quels matériaux utiliser ?

  • Le PVC reste le matériau par excellence pour les fenêtres.
  • L’aluminium est un matériau en expansion du à l’amélioration de ses qualités thermiques
  • Le bois est un excellent matériau ! Je vous en avais déjà parlé dans le Top 10 des matériaux écolos pour votre maison. Il est à la fois robuste, facile d’entretien et démontre de très bonnes qualités thermiques.

ampoule

Soyez créatifs !

Avec la sophistication des nouvelles fenêtres et de la technologie, vous avez accès à presque toutes les formes, le galandage, la motorisation, les offres domotiques, …

Si vous avez des questions sur la RT2012, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous vous accompagnons dans vos projets. 😉

DSC_0080

À SUIVRE : L’ISOLATION DE VOTRE MAISON…

VMC-couv
Un climat sain qui respecte la RT 2012 !

Un climat sain qui respecte la RT 2012 !

Vous êtes en pleine construction de votre future maison, et vous souhaitez vivre dans un climat sain ? Nous aussi ! 

La ventilation de votre habitat permettra d’éviter d’installer tout polluant ou humidité dans vos pièces.

Pourquoi une ventilation ?

Les pertes de chaleur liées au renouvellement d’air représentent 20 % des dépenses énergétiques d’un logement.

La RT 2012 impose des règles très exigeantes permettant d’avoir des logements très étanches. Grace à la RT 2012, votre logement vous permettra de consommer moins en chauffage, car moins de déperditions.   la RT quoi ? »)

Les risques de fuites et de déperditions sont similaires pour toutes les maisons. Il sera donc simple d’anticiper les risques. Voici un aperçu des zones à risques de fuites :

VMC2

Une fois que votre maison respecte les directives de la RT 2012 (et nous vous aidons dans vos démarches), il vous faudra mettre en place un système de ventilation. Pourquoi ? Parce que vos pièces sont désormais hyper étanches. Vous augmentez les risques de détériorer la qualité de l’air dans votre maison (CO2, benzène, COV, moisissures,…)

J’aimerais vivre dans un air pur, comment faire ?

Cela nous fait un point commun, la ventilation est là pour vous !

Ventilation naturelle, hybride, contrôlée simple flux, contrôlée double flux, centralisée… On peut vite s’y perdre !

Quel type de ventilation me conseillez-vous alors ?

Le type de ventilation devra s’adapter à votre logement. Toutefois nous pouvons vous présenter le système de ventilation double flux, qui parait être assez pertinent pour une grande majorité de logements. En effet la VMC double flux permet de réduire les déperditions de chaleur liées au renouvellement d’air jusqu’à 90% !

vmc3

Quelle différence avec le simple flux ?

Les deux systèmes reposent sur le renouvellement d’air.

La VMC simple flux extrait l’air impur de la pièce, alors que la VMC double flux extrait cet air et y introduit une air neuve préchauffée (limitant les déperditions de chaleur.) Vous ferez donc plus d’économie de chauffage avec le système double flux. De plus elle permet de rafraichir votre logement (par ventilation) en été !

Inconvénient : le coût. Le double flux est plus cher que la VMC simple flux. Toutefois, il est bon de prendre en compte le gain apporté sur le long terme du double flux en terme de chauffage… De plus l’encombrement est assez important et nécessite de placer le système dans un local chauffé. Il faudra donc prévoir un aménagement spécifique !

vmc4

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre maitre d’oeuvre, qui saura vous donner son expertise selon votre projet !

maison-ecologique-kit-assemblage-passive
Top 10 des matériaux écolos pour votre maison ! (2/2)

Top 10 des matériaux écolos pour votre maison ! (2/2)

maison-ecologique-kit-assemblage-passive

Et si vous pouviez faire un geste écologique, tout en assurant un habitat sain ?

Je vous ai précédemment présenté 5 matériaux écologiques et naturels (vous ne l’avez pas encore lu ? Vous pouvez réparer cette erreur ici !)

Voici les cinq derniers de ce TOP 10 :

quadryptique2

6. Le feutre

Fabriqué à partir de bois, tissu, laine, fibres de jute, le feutre est un matériau parfaitement écolo ! Il est un très bon isolant thermique et phonique qui se pose rapidement. Il sera parfait pour réduire les bruits d’une pièce à une autre !

A l’origine, le feutre était un matériau utilisé par les nomades pour la construction de leur yourte, et est encore utilisé aujourd’hui par les mongols pour isoler leurs habitations.

Un matériau efficace qui traverse les âges !

7. L’acier

Alors, oui, je vous vois venir avec vos « L’acier, le matériau qui sert à construire des gratte-ciel ? C’est écolo ça ? »

Au risque de vous étonner : oui ! L’acier est un matériau recyclable à l’infini. Il est, en plus, extrêmement robuste, avec un faible indice thermique : Vous pouvez donc chauffer une maison avec plusieurs étages assez facilement.

8. Le lin

Comme le chanvre, le lin est un matériau utilisé dans la fabrication de matériaux d’isolation. Il possède un excellent coefficient de conductivité thermique (aptitude d’un corps à conduire la chaleur.)

Parfait isolant, la laine de verre peut absorber 10 fois plus d’eau que la laine de verre sans se détériorer !

Ce matériau sera parfait pour l’isolation de vos murs, combles ou toitures renforcées.

9. Le parquet en bambou

La plupart des bois de premiers prix subissent de nombreux traitements chimiques.

Comment investir dans un parquet écologique quand on a pas les moyens d’investir dans du châtaignier ou du chêne ?

La réponse se trouve en Asie : le bambou !

En effet, le bambou est une plante qui pousse assez vite permettant une utilisation importante de celle-ci. Le parquet en bambou représente de sérieux avantages de solidité et de souplesse (bien plus que le chêne)

10. Le liège

Le liège est un choix très judicieux en matière d’isolation. Imputrescible, résistant, il résiste très bien aux rongeurs et aux insectes. Il est principalement utilisé pour isoler des toitures plates comme isolant phonique.

En plus d’être un très bon isolant, le liège représente aussi un revêtement de sol très confortable et écologique !

041_maison_ecologique_architecture_3d
Top 10 des matériaux écolos pour votre maison ! (1/2)

Top 10 des matériaux écolos pour votre maison ! (1/2)

041_maison_ecologique_architecture_3d

Et si vous pouviez faire un geste écologique, tout en assurant un habitat sain ?

Je vous ai sélectionné 10 matériaux écologiques et naturels. Voici les cinq premiers :

quadryptique

1. La Paille

Assez méconnue et crainte (qui a peur du grand méchant loup ?), la paille est en réalité un matériau parfaitement isolant (remplissage des ossatures et des murs porteurs) et très résistant ! De plus il constitue un avantage économique du au faible coût de la paille.

 

2. La brique en terre cuite

Loin de l’ambiance poterie et céramique, la brique en terre cuite est un matériau 100% naturel.
Fabriquée avec des argiles cuites à haute température puis compressée, cette brique offre un confort thermique deux fois supérieur au parpaing !

De plus vous profiterez des qualités propres au matériau : régulation d’humidité, absence de fibre ou de produits chimiques.

 

3. Le béton cellulaire

Plus connu sous le nom de « thermopierre » (que vous connaissiez n’est ce pas ?…), ce matériau est fabriqué exclusivement à partir d’eau, de sable, de ciment, de poudre ou page d’aluminium.

Le béton cellulaire renferme 80% d’air, lui conférant de très bonnes propriétés en terme d’isolation thermique (contrairement au béton simple) !

 

4. Le parpaing en bois

Très similaire au parpaing en béton, le parpaing en bois est parfaitement isolant et simple à utiliser. Il est, en effet, rapide à monter et à démonter (avis aux bricoleurs !)

La construction en bois massif consiste à empiler des pièces de bois les unes sur les autres. Les différentes pièces s’emboitent l’une sur autre, permettant une parfaite étanchéité à l’air et à l’eau.

 

5. La laine de chanvre

De plus en plus utilisée pour l’isolation des maisons écologiques, la laine de chanvre est un très bon isolant 100% naturel, sans problème sanitaire (non cancérigènes), léger, solide, perméable à la vapeur d’eau.

De plus elle évitera aux rongeurs et insectes (termites comprises !) de s’installer chez vous.

La brique de chanvre est utilisée pour le doublage de murs existants, les structures en poteaux et poutres en bois, les cloisons intérieures.

 

Pas encore convaincu ? Lisez la deuxième partie du Top 10 prochainement !

 

Page 1 sur 212