shutterstock_336969863
Champs d’application des RT jusqu’à la bbio RT2012

Champs d’application des RT jusqu’à la bbio RT2012

La réglementation thermique française ou RT est celle ayant pour cadre la thermique des bâtiments dans le domaine des constructions neuves.
Depuis la RT2012, les RT successives ont eu pour objectif de fixer une limite maximale des consommations énergétiques des bâtiments (logement, usine, entreprise, organismes).
Ainsi, 5 grands domaines sont concernés, l’éclairage, les sanitaires ou la production d’eau chaude, le chauffage, la ventilation et la climatisation.
bbio RT2012

Enjeux des RT2012 à l’échelle nationale

Quel poids représente les RT sur la balance économique et écologique ? Entre crise énergétique et environnementale, la surexploitation d’énergies fossiles se heurte aux réalités du terrain.
De la RT2005 à la bbio RT2012 , la consommation d’énergie maximale passe de 150 kWh/m2/an à 50 kWh/m2/an.
Entre la RT2012 et la RT2015 l’écart est de 20 kWh/m2/an (50 contre 30).
Le grand changement entre les précédentes RT et celle de 2020 réside non plus dans la limitation de consommation énergétique. Elle vise à l’autoproduction d’énergie de chaque bâtiment neuf avec le label BEPOS (bâtiment à énergie positive).

Le passage de la bbio rt2012 vers la RT2020

Avec la bbio rt2012 on assiste à la naissance du concept BBC ou bâtiment basse consommation. Afin d’obtenir ce label, chaque bâtiment neuf devra intégrer une source d’énergie renouvelable comme l’électricité photovoltaïque.
Par conséquent la future RT2020 imposera que pour bénéficier du label BEPOS, chaque bâtiment devra produire plus d’énergie qu’il n’en consomme. Soit un recours obligatoire aux énergies renouvelables.
Cet objectif doit être pris en amont dans l’étude thermique de base des bureaux d’études et des architectes face aux choix techniques.
La RT2020 suffira t-elle à inverser la donne dans le contrepoids entre énergie fossile et énergie renouvelable ?

Protected by Copyscape Plagiarism Detection

Page 1 sur 11